Audit des comptes consolidés : validation de l’imputation des comptes individuels dans les états financiers consolidés

Dans un précédent article (http://www.auditsi.eu/?p=599), j’indiquais que la bonne imputation des balances générales dans les postes des états financiers consolidés pouvait être auditée à partir de la table de conversion paramétrée dans le logiciel de consolidation. Ce contrôle s’accompagne de sondages, notamment sur des postes sensibles telles la trésorerie active, les dettes financières, le chiffre d’affaires, le résultat d’exploitation…

Ce sondage peut avantageusement être remplacé par un contrôle exhaustif. C’est l’objet du programme VBA qui suit : il assure la conversion exhaustive des comptes des balances générales (comptes individuels) des entités consolidées en postes des états financiers consolidés.

Pour mémoire, les comptes consolidés sont constitués à partir des comptes individuels, cette étape étant complétée par les opérations de retraitement et d’élimination.

Le tableau 1 ci-après illustre parfaitement ce propos. Il s’agit d’un extrait du tableau de passage des balances générales cumulées (colonne de gauche) aux comptes consolidés (colonne de droite) tiré du logiciel de consolidation ETAFI CONSO. Les colonnes intermédiaires résument les opérations de consolidation.

Tableau1 – Extrait du tableau de passage du bilan social au bilan consolidé (dettes financières) :

La colonne « Social » du tableau précédent cumule les balances générales des entités consolidées.

Pour contrôler la bonne imputation des balances générales, deux éléments sont nécessaires : une table de conversion et un mécanisme de conversion (ici un code-source en VBA).

Table de conversion des comptes

Cette table (cf tableau 2) définit les tranches de comptes de la balance générale (limites basse RéfbCI et haute RéfhCI), le sens du solde de ces comptes (débiteur, créditeur ou indifférent) et leur affectation dans les comptes consolidés. Par exemple, les comptes 1640 à 1649 sont affectés en dette financière bancaire quel que soit le sens du solde du compte (alors que les comptes bancaires ne seront imputés en dettes financières que s’ils sont créditeurs).

Tableau 2 – Extrait de la table de conversion utilisée par le programme de contrôle :

RUBCONSO ORB_LIBELLE COMPTEDEB COMPTEFIN
1010 Capital social 1 103zzzzzzzzzz
1010 Capital social 108 108zzzzzzzzzz
1011 Capital souscrit non appele 109 10zzzzzzzzzzz
1040 Prime d’émission,de fusion,d’apport 104 104zzzzzzzzzz
1050 Ecarts de réévaluation 105 105zzzzzzzzzz
1060 Réserve légale 106 1061zzzzzzzzz
1063 Réserves statulaires,contractuelles 1063 1063zzzzzzzzz

Code-source du programme de conversion

Le programme ci-dessous est écrit sous la forme d’une fonction VBA. A partir du numéro de compte (paramètre « compte10 ») et du solde (paramètre « solde »), elle renvoie l’affectation dans les comptes consolidés.

Analyse du résultat de la fonction VBA

Le résultat, présenté sous forme d’un tableau croisé dynamique (Tableau 3), résume les dettes financière par nature et par entité. On notera au passage que les lignes en orage et en bleu valident les dettes mentionnées dans le tableau 1.

Nous avons donc validé, avec quelques lignes de code, l’intégralité de l’imputation des balances générales dans les postes des états financiers consolidés.

Tableau 3 – Ventilation des dettes financières par nature et par entité

 

Retrouvez tous les articles sur l’audit des comptes consolidés

Share Button
The following two tabs change content below.
Benoît RIVIERE
Après seize années passées en cabinet d’expertise-comptable et de commissariat aux comptes (où j’ai exercé comme expert-comptable et chef de mission audit), j’ai pris le poste de directeur comptable d’un groupe de distribution automobile en novembre 2014. Au cours de ma carrière, j’ai acquis une expérience significative en audit et en exploitation des systèmes d’information (analyse de données, automatisation des tâches, programmation informatique) au service de la production des comptes annuels et consolidés. C’est cette expérience personnelle et ma passion pour l’informatique que je partage sur ce blog. Mon CV / Réalisations personnelles et projets informatiques / Ma collection / Me contacter
Benoît RIVIERE

Derniers articles parBenoît RIVIERE (voir tous)

5 commentaires

  1. j’ai beaucoup aimé cet article il est precis et va directement à l’essentiel
    Je prépare actuellemnt un mémoire sur l’audit des comptes consolidés et j’aimerais bien avoir votre contact pour discuter un peu de l’approche à adopter.

  2. Bonjour Mr Benoit …
    je suis une étudiante à l’IHEC DE TUNIS ….je suis en 3eme année et j ai à la fin d’année un projet de fin d’étude,et je compte bien choisir le sujet suivant : l’audit des comptes consolidés.
    Voulez vous m’aider à choisir un plan de travail? sachant que la consolidation était l’un des chapitres de la matière IFRS que nous avons vu pendant le 1er semestre de cette année..En fait ce que nous avons étudiés lors de ce chapitre n’était pas trop détaillé,seules les règles de base ….et j compte bien ne pas me plonger trop dans le détail de ce sujet afin d’éviter de parler de choses pas encore étudié en cours… je vous remercie et j’aimerais bien avoir votre contact pour discuter un peu du plan à adopter.

  3. Pingback: ETAFI CONSO : mettre à jour les fourchettes de regroupement de comptes | Audit & Systèmes d'Information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.