Le VG 5000 de PHILIPS

Le VG 5000, conçu par PHILIPS, est doté d’un clavier peu commun… de type minitel. Ses caractéristiques techniques limitées (face à ses concurrents) et son prix attractif (1590 FRF à son lancement en 1984) en font une machine d’initiation à l’informatique et à la programmation au même titre que MO5, ZX81, Alice ou Laser 200.

Le VG 5000 au grand complet

Le VG 5000 au grand complet

Le VG 5000 est doté d’un micro-processeur Z80A (un classique à cette époque), de 24 Ko de RAM.

Zoom sur le clavier "minitel" du VG 5000

Zoom sur le clavier « minitel » du VG 5000

Avec cette machine, on sent que PHILIPS fait du recyclage : clavier similaire au minitel (mêmes touches et disposition semblable du clavier)… que fabrique la Radiotechnique (filiale de Philips), boîtier des jeux similaire à celui des Vidéopac…

Quelques jeux emblématiques sur VG 5000 : La moto infernale, Citadelle (de Loriciels) et Le fou volant

Quelques jeux emblématiques sur VG 5000 : La moto infernale, Citadelle (de Loriciels) et Le fou volant

35000 exemplaires du VG 5000 écoulés en 1984 en seulement deux mois et demi, SVM n° 15 (mars 1985), p. 13

35000 exemplaires du VG 5000 écoulés en 1984 en seulement deux mois et demi, SVM n° 15 (mars 1985), p. 13

PHILIPS a commercialisé d’autres machines durant cette période : des consoles de jeux Vidéopac et des ordinateurs au standard MSX.

Sélection d’articles sur le sujet :

  • Philips VG 5000 : un baptême sans éclat, Science & Vie Micro n° 11 (novembre 1984), p. 20
  • Philips VG 5000 : l’ordinateur de crise, Science & Vie Micro n° 13 (janvier 1985), p. 56

Les photos d’illustration sont issues de ma collection personnelle.

Approfondir le sujet :
L’informatique des années 80 / Ma collection / Ma documentation / Quelques idées de lecture

Share Button
Philips VG 5000 : un baptême sans éclat
Philips VG 5000 : un baptême sans éclat
SVM 11 VG 5000 PHILIPS.pdf
418.2 KiB
389 téléchargements
Détails...
Philips VG 5000 : l'ordinateur de crise
2.0 MiB
284 téléchargements
Détails...
The following two tabs change content below.
Benoît RIVIERE
Après seize années passées en cabinet d’expertise-comptable et de commissariat aux comptes (où j’ai exercé comme expert-comptable et chef de mission audit), j’ai pris le poste de directeur comptable d’un groupe de distribution automobile en novembre 2014. Au cours de ma carrière, j’ai acquis une expérience significative en audit et en exploitation des systèmes d’information (analyse de données, automatisation des tâches, programmation informatique) au service de la production des comptes annuels et consolidés. C’est cette expérience personnelle et ma passion pour l’informatique que je partage sur ce blog. Mon CV / Réalisations personnelles et projets informatiques / Ma collection / Me contacter
Benoît RIVIERE

Derniers articles parBenoît RIVIERE (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *