Initiation à la programmation en Basic : nouvelle version de FreeBASIC

Le langage Basic est très accessible au débutant. La série d’articles Initiation à la programmation en Basic a pu le démontrer. Cette série s’appuie sur l’outil de développement FreeBASIC.

Une nouvelle version plus à jour est disponible, téléchargeable ci-après ou sur le site de l’éditeur.

FBIde fenêtre FreeBASIC

Pour l’installer : Continue reading ‘Initiation à la programmation en Basic : nouvelle version de FreeBASIC’ »

Les opérateurs de comparaison

Les opérateurs de comparaison sont des symboles qui lient deux expressions pour valider une comparaison.

Opérateur Dénomination Effet Exemple Résultat
=
opérateur d’égalité Compare deux valeurs et vérifie leur égalité x=3 Retourne true si X est égal à 3, sinon false
== opérateur d’égalité en Langage C
< opérateur d’infériorité stricte Vérifie qu’une variable est strictement inférieure à une valeur x<3 Retourne true si X est inférieur à 3, sinon false
<= opérateur d’infériorité Vérifie qu’une variable est inférieure ou égale à une valeur x<=3 Retourne true si X est inférieur à 3, sinon false
> opérateur de supériorité stricte Vérifie qu’une variable est strictement supérieure à une valeur x>3 Retourne true si X est supérieur à 3, sinon false
>= opérateur de supériorité Vérifie qu’une variable est supérieure ou égale à une valeur x>=3 Retourne true si X est supérieur ou égal à 3, sinon false
<> opérateur de différence Vérifie qu’une variable est différente d’une valeur x<>3 Retourne true si X est différent de 3, sinon false
!= opérateur de différence en Langage C

Les opérateurs de comparaison sont notamment utilisés pour rédiger les tests conditionnels en programmation (langages Basic, VBA… et dans les requêtes SQL).

Continue reading ‘Les opérateurs de comparaison’ »

Les opérateurs logiques (ou booléens)

Ce type d’opérateurs, issu de l’algèbre de Boole, permet de vérifier si une ou plusieurs conditions sont vraies (TRUE) ou fausses (FALSE) :

Opérateur Dénomination Effet Syntaxe
Or OU logique (=OU inclusif) Vérifie qu’une des conditions est réalisée ((condition1)Or(condition2))
And ET logique Vérifie que toutes les conditions sont réalisées ((condition1)And(condition2))
Xor OU exclusif Vérifie qu’une seule des conditions est réalisée (VRAIE) ((condition1)Xor(condition2))

En Langage C :

Opérateur Dénomination Effet Syntaxe
|| OU logique (=OU inclusif) Vérifie qu’une des conditions est réalisée ((condition1) || (condition2))
&& ET logique Vérifie que toutes les conditions sont réalisées ((condition1) && (condition2))
! NON logique Inverse l’état d’une variable booléenne (retourne la valeur 1 si la variable vaut 0, 0 si elle vaut 1) !(condition)

Continue reading ‘Les opérateurs logiques (ou booléens)’ »

Programmation (VBA, SQL…) : les opérateurs

Les opérateurs sont des symboles qui permettent d’effectuer des calculs et de manipuler des variables. Tous les langages informatiques (VBA, SQL…) utilisent ces opérateurs issus des mathématiques.

Les opérateurs sont répartis en plusieurs catégories :

Continue reading ‘Programmation (VBA, SQL…) : les opérateurs’ »

Analyse de données : interroger une base de données avec une requête SQL

L’analyse de données fait partie du quotidien des professionnels de la comptabilité et de la finance. Excel est généralement l’outil d’analyse plébiscité pour ce genre de tâches mais le langage de requête SQL (acronyme pour Structured Query Language ou langage de requête structuré) est particulièrement adapté pour réaliser les tâches d’extraction et de mise en forme des données. De nombreux SGBDR, tel ACCESS, disposent de ce langage.

La Revue Française de Comptabilité a publié il y a quelques années un article que j’ai écrit sur ce sujet.

Table de données PlanComptable

Table de données PlanComptable

Continue reading ‘Analyse de données : interroger une base de données avec une requête SQL’ »

S’initier à la programmation et à la création numérique avec les MOOC

L’apprentissage de la programmation et la création numérique ont, enfin, le vent en poupe en France : après le « langage » de programmation Scratch introduit dans les programmes scolaires (rappelons-nous du plan IPT en 1985 qui a fait entrer les langages Logo et Basic dans les collèges), les Fight Codes (défis durant lesquels des programmeurs s’affrontent pour réaliser le meilleur programme en un minimum de temps), les initiatives publiques et privées pour aider les start-up (pardon, jeunes pousses) à grandir en France notamment dans le secteur de l’intelligence artificielle se multiplient (à l’image de la station F de Xavier NIEL). Les secteurs des nouvelles technologies ont des besoins croissants d’ingénieurs très qualifiés en programmation.

Logo FUN MOOC

Il est donc temps de se (re-)lancer dans l’apprentissage des « langues informatiques ». Pour se former, sans pour autant retourner sur les bancs de l’école, internet est une base documentaire immense et pratique. Sur ce blog, je propose régulièrement des articles permettant au lecteur de découvrir la programmation et l’automatisation des tâches. Toutefois, le débutant est souvent rebuté ne sachant pas par où commencer. Avant d’apprendre un langage, il a besoin de méthode et de comprendre le fonctionnement de la machine.

Continue reading ‘S’initier à la programmation et à la création numérique avec les MOOC’ »

Obligation d’utiliser des logiciels de caisse certifiés à partir du 1er janvier 2018 : simplification du dispositif par le gouvernement

Avec la Loi de finances pour 2016 (et plus particulièrement son article 88), le législateur s’attaque à la fraude à la TVA liée à l’utilisation de logiciels permettant la dissimulation de recettes en imposant à tous les assujettis l’utilisation de logiciels de caisse sécurisé (c’est-à-dire garantissant l’inaltérabilité, la sécurisation, la conservation et l’archivage des données en vue du contrôle de l’administration fiscale) à compter du 1er janvier 2018. Les contrevenant s’exposent à une amende de 5 000 €. Cette loi crée par ailleurs un droit de contrôle inopiné à l’usage de l’administration fiscale. Ces dispositions fiscales sont retranscrites dans le Code Général des Impôts (CGI) en ses articles 286, I, 3° bis (définition des obligations des assujettis qui enregistrent le règlement de ses clients au moyen d’un logiciel de comptabilité ou de gestion ou d’un système de caisse) et 1770 duodecies (sanction du non respect de ces dispositions).

Logo Administration fiscale

Le gouvernement a décidé de répondre aux inquiétudes exprimées par les petites entreprises en simplifiant la mise en œuvre de ces dispositions.

Continue reading ‘Obligation d’utiliser des logiciels de caisse certifiés à partir du 1er janvier 2018 : simplification du dispositif par le gouvernement’ »

Calcul de la réserve spéciale de participation (RSP) : la Cour de Cassation confirme la non-prise en compte des crédits d’impôt

Les entreprises employant plus de 50 salariés ont l’obligation de verser une participation aux résultats à leurs salariés (ou participation aux fruits de l’expansion des entreprises dans la loi de 1967). La loi fixe une formule légale de la participation (ou réserve spéciale de participation, RSP) mais l’accord de participation conclu entre employeur et salariés peut déterminer une formule différente dès lors qu’elle est plus favorable aux salariés.

La complexité de la formule de calcul pose de nombreuses questions à tous ceux qui sont amenés à la manier et notamment l’impact que doivent avoir les crédits d’impôt sur la RSP ?

Rappel de la formule de calcul de la RSP

Continue reading ‘Calcul de la réserve spéciale de participation (RSP) : la Cour de Cassation confirme la non-prise en compte des crédits d’impôt’ »