AMSTRAD PPC

Après avoir dynamité le marché de la micro familiale avec ses CPC et s’être introduit à grand fracas sur le marché naissant du PC avec ses PC 1512, AMSTRAD sort ses portables PPC (Personal Portable Computer) en 1988. D’un poids de 6 kg, déclinées en deux versions, PPC 512 et PPC 640, ces deux machines sont dotées respectivement de 512Ko et 640 Ko de mémoire vive, de deux lecteurs de disquette 3,5″ SD (720ko), d’un clavier mécanique de bonne qualité, d’un modem. Le microprocesseur, un NEC V30 compatible avec le 8086 d’Intel, est cadencé à 8 Mhz.

Le PPC 640 une fois ouvert

Le PPC 640 une fois ouvert

Il est possible de connecter un moniteur CGA ce qui est fort appréciable vu les piètres qualités de l’écran LCD 8″ intégré (monochrome à matrice passive, non rétroéclairé). A sa décharge, cet écran est économe en énergie.

L'écran LCD 8" du PPC 640

L’écran LCD 8″ du PPC 640

Le clavier assure une frappe étonnante pour un ordinateur portable. En effet contrairement à la plupart des portables, AMSTRAD a doté ses PPC d’un véritable clavier 102 touches, semblable à celui d’un PC fixe, avec pavé numérique !

Le clavier du PPC : un véritable clavier de PC

Le clavier du PPC : un véritable clavier de PC

Comme à son habitude, AMSTRAD a frappé un grand coup. Il ne s’est pas contenté de concevoir une machine pas chère mais il a également réussi en faire un des PC les plus rapides du moment.

Avec la note de 92 %, l’Amstrad PPC est le plus rapide des compatibles IBM PC jamais testés par SVM (SVM 45, décembre 1987)

Avec la note de 92 %, l’Amstrad PPC est le plus rapide des compatibles IBM PC jamais testés par SVM (SVM 45, décembre 1987)

Le PPC était livré avec un bloc d’alimentation externe (12v), d’une alimentation allume-cigare mais totalement dépourvu de batterie. Par contre, un emplacement est prévu pour loger des piles (8 piles LR14) pour quelques heures d’autonomie…

Vue sur le double lecteurs de disquette et la poignée de transport

Vue sur le double lecteurs de disquette et la poignée de transport

Pour reconstituer les disquettes systèmes d’origine, il suffit de télécharger le fichier zippé (PPCDISK), de décompresser les fichiers puis de taper l’instruction suivante dans l’interpréteur de commande de Windows (Menu Démarrer, Exécuter…, ‘cmd’) :

FDCOPY PPCDISK1.CFI A:

Cette instruction transférera va version 3.3 de MS/DOS sur la disquette. Il ne reste plus qu’à insérer la disquette dans le lecteur A: du PPC et de booter dessus. Je remercie le site www.amstrad.eu de mettre en téléchargement cette ressource.

Pour formater une disquette 3,5″ en 720 Ko (les PPC n’acceptent pas les disquettes 1,44Mo), suivez les instructions suivantes : Formater une disquette sous Windows.

Le manuel utilisateur du PPC

Le manuel utilisateur du PPC

Quelques articles de l’époque :

  • AMSTRAD PPC, un portable à un prix explosif, Science & Vie Micro n° 45 (décembre 1987) p. 128
  • Le PPC : Portable Personal Computer, Am Mag n° 32 (mars 1988) p. 120

Les photos d’illustration sont issues de ma collection personnelle.

Approfondir le sujet :
L’informatique des années 80 / Ma collection / Ma documentation / Quelques idées de lecture

Share Button
Publicité pour le PPC 640 d'AMSTRAD
Publicité pour le PPC 640 d'AMSTRAD
Publicité pour le PPC 640.pdf
216.2 KiB
656 téléchargements
Détails...
Service Manual du PPC 512 / 640
9.7 MiB
773 téléchargements
Détails...
PPCDISKS
PPCDISKS
ppcdisks.zip
475.7 KiB
289 téléchargements
Détails...
AMSTRAD PPC, un portable à un prix explosif
2.4 MiB
301 téléchargements
Détails...
Le PPC : Portable Personal Computer
Le PPC : Portable Personal Computer
AM MAG 32 AMSTRAD PPC.pdf
1.4 MiB
311 téléchargements
Détails...
The following two tabs change content below.
Benoît RIVIERE
Après seize années passées en cabinet d’expertise-comptable et de commissariat aux comptes (où j’ai exercé comme expert-comptable et chef de mission audit), j’ai pris le poste de directeur comptable d’un groupe de distribution automobile en novembre 2014. Au cours de ma carrière, j’ai acquis une expérience significative en audit et en exploitation des systèmes d’information (analyse de données, automatisation des tâches, programmation informatique) au service de la production des comptes annuels et consolidés. C’est cette expérience personnelle et ma passion pour l’informatique que je partage sur ce blog. Mon CV / Réalisations personnelles et projets informatiques / Ma collection / Me contacter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *