La presse informatique des années 80

Au milieu des années 80, l’informatique a le vent en poupe et la presse spécialisée est devenue aussi pléthore que les constructeurs de micro-ordinateurs ! C’est peu dire.

Couverture du numéro 1 de la revue américaine BYTE (septembre 1975)

Couverture du numéro 1 de la revue américaine BYTE (septembre 1975)

Il cohabite plusieurs types de magazines et revues :

  • D’un coté les généralistes parcourant l’ensemble des techniques et des marques informatiques présentes sur le marché :
  • SCIENCE & VIE MICRO (SVM), mensuel généraliste vulgarisateur
  • MICRO-SYSTEMES, bimestriel puis mensuel
  • SOFT & MICRO, mensuel
  • L’ORDINATEUR INDIVIDUEL, mensuel
  • HEBDOGICIEL, hebdomadaire, véritable Canard Enchaîné de l’informatique, célèbre pour ses listings à taper… (n’)a sévit (que) pendant 168 numéros (de 1983 à 1987)
  • BYTE (mensuel américain)
  • D’un autre coté les spécialistes, axés sur une machine ou une gammes de machines :
  • AMSTRAD CPC : AMSTRAD MAGAZINE (AM-MAG), AMSTAR, CPC INFOS…
  • ORIC : THEORIC
  • EXELVISION : EXELEMENT VOTRE
  • AMIGA : AMIGA DREAM
  • ATARI : ST MAGAZINE
  • SINCLAIR (ZX) : ORDI-5

Ces magazines publiaient régulièrement dans leurs colonnes des articles techniques et des listings de programmes en Basic, Pascal à taper au clavier… (à l’époque, les logiciels vendus dans le commerce étaient des denrées rares et chères, d’où le succès de la presse spécialisée) pour beaucoup encore d’actualité notamment en matière :

La saisie de listings, un passage fastidieux mais obligé dans les années 80 ! Illustration avec un listing en code machine : extrait d'un programme de billard pour Apple paru dans l'Hebdogiciel n° 167, 26 décembre 1986)

La saisie de listings, un passage fastidieux mais obligé dans les années 80 ! Illustration avec un listing en code machine : extrait d’un programme de billard pour Apple paru dans l’Hebdogiciel n° 167, 26 décembre 1986)

Le sérieux de la plupart de ces publications ne fermait pas la porte à une part de fantaisie, à l’image de Micro-Systèmes qui reprit en une de son numéro 20 (cf photos ci-après) la photo d’une jeune femme de la revue Play Boy pour démontrer les capacités de numérisation du scanner Optronics : « Un faisceau lumineux balaye l’image ligne par ligne. La lumière réfléchie (Lr) est mesurée puis comparée à la lumière incidente (Li), ce qui définit le rapport Li/Lr que l’on nomme réflectance […] ». Tout est prétexte à l’apprentissage de la technique, y compris le charme féminin. Délectable.

MICRO SYSTEMES, couverture du n° 20 (novembre-décembre 1981)

MICRO SYSTEMES, couverture du n° 20 (novembre-décembre 1981)

D’autres articles relèvent plus de l’histoire de l’informatique (cf article L’informatique aujourd’hui) .

Publicité pour Hebdogiciel parue dans le SVM n° 10

Publicité pour Hebdogiciel parue dans le SVM n° 10

Que reste-t-il de cette presse aujourd’hui ? Aucune ! Et pour cause, la presse informatique a été décimée par le séisme de la micro-informatique familiale des années 90. Les survivants ont changé d’herbage depuis longtemps. Même, l’Ordinateur Individuel (dont le premier numéro remonte à octobre 1978) a fusionné avec Science & Vie Micro en 2010 avant de disparaître lui aussi, absorbé en 2013 par 01.net ; cette dernière publication ne parle plus que de smartphones et tablettes, les autres sujets sont passés aux oubliettes de l’histoire !

Hebdogiciel dénonce le manque d'indépendance de ses principaux confrères vis-à-vis de leurs annonceurs (Hebdogiciel 146 à 149, août 1986)

Hebdogiciel dénonce le manque d’indépendance de ses principaux confrères vis-à-vis de leurs annonceurs (Hebdogiciel 146 à 149, août 1986)

Pour le reste, il faut bien l’avouer, la plupart des magazines informatiques actuels ressemblent plus à des catalogues publicitaires qu’aux revues techniques de l’origine… Par ailleurs, ils suivent plus les effets de mode que leur lectorat à la lumière du sommaire de 01.net : les tablettes et autres smartphones occupent l’essentiel des pages au détriment de l’information pratique et des trucs et astuces de nos logiciels préférés. Je me demande encore quel est l’intérêt de cette publication en entreprise !

Revues informatiques des années 80

Je collectionne ces magazines mais il m’en manque encore beaucoup. S’ils vous encombrent, n’hésitez pas à me les confier. Ils me permettent de documenter et d’enrichir ce site.

SOFT & MICRO n°1 (octobre 1984) : Couverture

SOFT & MICRO n°1 (octobre 1984) : Couverture

Le site internet Abandonware propose en téléchargement un large panel de ce qu’a représenté la presse informatique des années 70-80-90. Les magazines et journaux mis à disposition par ce site sont numérisés patiemment et bénévolement par des collectionneurs passionnés. Je salue leur travail. Certains documents téléchargeables sur ce site sont issus de Abandonware.

Les photos d’illustration sont issues de ma collection personnelle.

Approfondir le sujet :
L’informatique des années 80 / Ma collection / Ma documentation / Quelques idées de lecture

Share Button
The following two tabs change content below.
Benoît RIVIERE
Après seize années passées en cabinet d’expertise-comptable et de commissariat aux comptes (où j’ai exercé comme expert-comptable et chef de mission audit), j’ai pris le poste de directeur comptable d’un groupe de distribution automobile en novembre 2014. Au cours de ma carrière, j’ai acquis une expérience significative en audit et en exploitation des systèmes d’information (analyse de données, automatisation des tâches, programmation informatique) au service de la production des comptes annuels et consolidés. C’est cette expérience personnelle et ma passion pour l’informatique que je partage sur ce blog. Mon CV / Réalisations personnelles et projets informatiques / Ma collection / Me contacter
Benoît RIVIERE

Derniers articles parBenoît RIVIERE (voir tous)

2 commentaires

  1. Pingback: L’usage des assistants personnels par un expert-comptable… en 1981 | Audit & Systèmes d'Information

  2. Pingback: Les ordinateurs calculent-ils faux ? | Audit & Systèmes d'Information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *