AMSTRAD : la marque phare de l’informatique bon marché

Dans les années 80, AMSTRAD (pour Alan Michael Sugar TRADing) est une société spécialisée dans l’électronique grand public (chaînes Hi-Fi, téléviseurs…). La micro-informatique familiale se développe depuis quelques années. Son fondateur, Alan Michael Sugar, sentant le filon, choisit de diversifier ses activités en lançant sur le marché un ordinateur, l’AMSTRAD CPC 464.

Alan Sugar, PDG d'AMSTRAD (SVM n° 22)

Alan Sugar, PDG d’AMSTRAD (SVM n° 22)

Cette machine est, pour l’époque, révolutionnaire tant par ses capacités techniques (64 Ko de mémoire, performances graphiques et musicales) que par l’argumentaire commercial déployé (le prix de l’ordinateur comprend l’écran, l’utilisation de l’ordinateur ne mobilise plus le téléviseur familial !). Le succès est au rendez-vous au point que rapidement la gamme CPC comprend deux nouvelles références : le CPC 664 (même configuration que le 464 mais un lecteur de disquette remplace avantageusement le lecteur de cassette) et le CPC 6128 (128 Ko de RAM !). La politique commerciale agressive du constructeur contraint ses concurrents à revoir leurs grilles tarifaires pour le plus grand profit des consommateurs. Le lancement du CPC 664 au tarif de 4500 FRF TTC moniteur couleur compris avec lecteur de disquette 3 pouces intégré en est un exemple. Le prix de vente du seul lecteur de disquette chez THOMSON, COMMODORE ou ORIC tourne autour de 3500 à 3800 FRF. L’EINSTEIN, machine comparable au CPC 664, est vendu 8000 FRF sans écran. La marque a également su rendre sa gamme attrayante en commercialisant de nombreux accessoires : stylo optique, synthétiseur vocal, imprimantes…

Les grands du logiciel et l'AMSTRAD : l'adoption du CP/M par AMSTRAD permet aux éditeurs de recycler leurs anciens logiciels professionnels à bon compte (Science & Vie Micro n° 29, juin 1986, p. 20)

Les grands du logiciel et l’AMSTRAD : l’adoption du CP/M par AMSTRAD permet aux éditeurs de recycler leurs anciens logiciels professionnels à bon compte (Science & Vie Micro n° 29, juin 1986, p. 20)

Le lancement du CPC 664 contraint la concurrence à revoir sa stratégie tarifaire (SVM n° 16, avril 1985)

Le lancement du CPC 664 contraint la concurrence à revoir sa stratégie tarifaire (SVM n° 16, avril 1985)

AMSTRAD fait des émules (SVM 19, juillet-août 1985) : 200 000 ordinateurs AMSTRAD vendus en 1984

AMSTRAD fait des émules (SVM 19, juillet-août 1985) : 200 000 ordinateurs AMSTRAD vendus en 1984

AMSTRAD : le demi-pouce manquant : le choix du format de disquette 3 pouces d'Amstrad se révélera rapidement un inconvénient pour l'utilisateur du fait de sa rareté (Science & Vie Micro n° 29, juin 1986, p. 20)

AMSTRAD : le demi-pouce manquant : le choix du format de disquette 3 pouces d’Amstrad se révélera rapidement un inconvénient pour l’utilisateur du fait de sa rareté (Science & Vie Micro n° 29, juin 1986, p. 20)

Fort de ses succès commerciaux avec les ordinateurs grand public, AMSTRAD décide de s’attaquer au marché professionnel. A l’époque ce marché est dominé par les IBM PC & COMPATIBLES. Ces ordinateurs et logiciels étaient onéreux. Beaucoup d’entreprises n’avaient par les moyens de les acquérir.

Manuels utilisateur pour AMSTRAD CPC 6128 et portables PPC 512 / 640

Manuels utilisateur pour AMSTRAD CPC 6128 et portables PPC 512 / 640

AMSTRAD lance alors deux nouvelles gammes :

  • Les PCW 8256, 8512… : des machines spécialisées traitement de texte, mono-blocs (écran / unité centrale comme les iMac) pilotées sous CP/M.
  • Des PC, enfin bon marché, avec le PC 1512, le PC 1640 puis les portables PPC 512 et 640 sous MS/DOS. Ce ne sont pas les meilleurs mais le constructeur ouvre une nouvelle voie pour les petites entreprises. Les éditeurs de logiciels ont dû se résoudre à éditer des logiciels spécialement adaptés (au niveau du prix) ; n’oublions pas que les logiciels professionnels coûtaient plusieurs milliers de francs et que le prix du PC 1512 était inférieur à celui de certains logiciels. Bien entendu, ces logiciels ne fonctionnaient que sur PC AMSTRAD.
PCW 8256 : la nouvelle bombe d'Amstrad (SVM n° 20, septembre 1985)

PCW 8256 : la nouvelle bombe d’Amstrad (SVM n° 20, septembre 1985)

Le marché de l’informatique personnelle est en crise. En entrant sur le marché de l’informatique professionnelle, AMSTRAD signe un changement de stratégie.

AMSTRAD, le rouleau compresseur, prépare un comptable (SVM 27, avril 1986)

AMSTRAD, le rouleau compresseur, prépare un comptable (SVM 27, avril 1986)

AMSTRAD a contribué à démocratiser la micro-informatique tant chez les particuliers que chez les petites entreprises, au point que les PC ont commencé à être distribué en grande surface à coté des paquets de lessive… Un tabou est tombé : le PC n’est plus l’apanage d’une élite fortunée !

L'AMSTRAD PC 1512 en grande surface : une révolution ! (SVM n° 37, mars 1987)

L’AMSTRAD PC 1512 en grande surface : une révolution ! (SVM n° 37, mars 1987)

Toutefois, la société n’a pas su (ou voulu) prendre le tournant des années 90. La micro familiale 8 bits est submergée par l’arrivée des ordinateurs 16 et 32 bits. Les CPC ne sont plus dans le coup. Pour seule réponse, AMSTRAD sort les CPC+ (CPC 464+ et 6128+), pale dépoussiérage des CPC, et sa console de jeux, la GX 4000 (elle aussi basée sur les CPC) au moment où les consoles japonaises produisent des jeux de bien meilleure facture. Le succès abandonne la marque, les éditeurs abandonnent tour à tour le constructeur pour focaliser leurs moyens sur des machines plus prometteuses, les revues informatiques tournent la page à l’image d’AMSTRAD CENT POUR CENT. La gamme professionnelle n’est pas en meilleure santé, la concurrence a baissé ses prix. Le prix n’est plus le seul argument à mettre en avant… alors qu’il constitue le principal atout de la politique commerciale d’AMSTRAD.

Le dernier numéro du magazine AMSTRAD CENT POUR CENT (n° 49, octobre 1993)

Le dernier numéro du magazine AMSTRAD CENT POUR CENT (n° 49, octobre 1993)

Sélection d’articles sur le sujet :

  • AMSTRAD CPC 464, la vitesse supérieure, Science & Vie Micro 10 (octobre 1984), p. 78
  • AMSTRAD CPC 664, soyez réaliste, demandez l’impossible, Science & Vie Micro 18 (juin 1985), p. 38
  • AMSTRAD CPC 6128, mémoire double, Science & Vie Micro 20 (septembre 1985), p. 126
  • AMSTRAD : BOUM !, Hebdogiciel 152 (12 septembre 1986), p. 1
  • L’AMSTRAD PC, COMPATIBLE ? MOUI !, Hebdogiciel 159 (31 octobre 1986), p. 1
  • Les nouveaux AMSTRAD PC 2086, PC 2286 et PC 2386 : pétard mouillé ou bombe du siècle ?, Science & Vie Micro n° 54 (octobre 1988), p. 76 : les nouvelles ambitions du constructeur britannique
  • Spécial AMSTRAD, Science & Vie Micro HS n° 5 (1988) : nouvelle gamme professionnelle de PC face à la concurrence, traitements de texte, que vaut le CPC, témoignages d’utilisateurs…

Les photos d’illustration sont issues de ma collection personnelle.

Share Button
AMSTRAD CPC 464, la vitesse supérieure
1.2 MiB
308 téléchargements
Détails...
AMSTRAD CPC 664, soyez réaliste, demandez l'impossible
1.3 MiB
307 téléchargements
Détails...
AMSTRAD CPC 6128, mémoire double
AMSTRAD CPC 6128, mémoire double
SVM 20 CPC 6128.pdf
618.5 KiB
433 téléchargements
Détails...
AMSTRAD : BOUM !
AMSTRAD : BOUM !
Hebdogiciel 152 AMSTRAD BOUM.pdf
1.2 MiB
283 téléchargements
Détails...
L'AMSTRAD PC, COMPATIBLE ? MOUI !
L'AMSTRAD PC, COMPATIBLE ? MOUI !
Hebdogiciel 159 AMSTRAD PC COMPATIBLE.pdf
1.0 MiB
441 téléchargements
Détails...
The following two tabs change content below.
Benoît RIVIERE
Après seize années passées en cabinet d’expertise-comptable et de commissariat aux comptes (où j’ai exercé comme expert-comptable et chef de mission audit), j’ai pris le poste de directeur comptable d’un groupe de distribution automobile en novembre 2014. Au cours de ma carrière, j’ai acquis une expérience significative en audit et en exploitation des systèmes d’information (analyse de données, automatisation des tâches, programmation informatique) au service de la production des comptes annuels et consolidés. C’est cette expérience personnelle et ma passion pour l’informatique que je partage sur ce blog. Mon CV / Réalisations personnelles et projets informatiques / Ma collection / Me contacter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *