Rapports annuels des sociétés cotées : le format ESEF – iXBRL obligatoire en 2020

Depuis 2005, les entreprises cotées publient leurs états financiers en IFRS et doivent présenter une image fidèle de leur situation financière, de leur performance financière et de leurs flux de trésorerie. La norme IAS 1 ne prescrit aucun ordre ou format de présentation des éléments constitutifs des états financiers. C’est l’application des dispositions des IFRS accompagnées de la présentation d’informations complémentaires jugées nécessaires qui conduit à des états financiers qui donnent une image fidèle (IAS 1.15).

DFCG - Couverture Cahier Technique n° 28

XHTML : le meilleur des deux mondes. Le choix technologique fait par l’ESMA (European Securities and Markets Authority) en 2016 est celui d’un format qui permet de répondre à l’obligation de présenter les états financiers conformément aux normes IFRS dans un format « natif » de l’internet (HTML qui bénéficie de toutes les avancées du Web en matière d’accès et de navigation) et d’introduire l’obligation de structurer une partie des données publiées en inlineXBRL.

Structurer la donnée c’est la qualifier pour qu’elle puisse être interprétée  sans ambiguïté, principalement par des systèmes automatisés voire des outils d’intelligence artificielle. L’émetteur garde le contrôle de ses informations financières qui ne seront plus interprétées à leur guise par les fournisseurs de données. Quant aux analystes, ils vont pouvoir accéder à une plus grande profondeur sans perdre le lien avec la source publiée par l’entreprise.

La DFCG a publié un cahier technique (Cahier technique n°28 | Rapports annuels : Format ESEF – iXBRL obligatoire en 2020) qui vise à présenter, de manière simple, aux DAF en quoi l’ESEF (European Single Electronic Format) ouvre une nouvelle voie pour le reporting financier, et le fait entrer enfin de plain-pied dans la XXIe siècle. Il faudra bien sûr attendre quelques années pour en voir tous les bénéfices, ne serait-ce que le temps d’avoir des séries de données plus longues, mais il est important que les émetteurs « sautent le pas » et s’engagent résolument dans cette nouvelle direction qu’impose la législation européenne. Ce premier pas en entrainera certainement d’autres, sachant que de nouveaux reportings environnementaux se préparent pour les années à venir en Europe et dans le monde, et que ce format est parfaitement adapté pour cela.

Plus d’informations sur le site de la DFCG

ESEF – iXBRL : un format électronique harmonisé pour faciliter le traitement de l’information financière : Entretien avec Michel Habarov, Président du Groupe Systèmes d’Information et Digital (GSID) 

Pour plus d’information sur l’ESEF et ses usages : www.xbrleurope.orgwww.xbrlfrance.org – Le format électronique unique européen (ESEF) pour les rapports financiers annuels (site de l’AMF)

Share Button
The following two tabs change content below.
Après seize années passées en cabinet d’expertise-comptable et de commissariat aux comptes (où j’ai exercé comme expert-comptable et chef de mission audit), j’ai pris le poste de directeur comptable d’un groupe de distribution automobile en novembre 2014. Au cours de ma carrière, j’ai acquis une expérience significative en audit et en exploitation des systèmes d’information (analyse de données, automatisation des tâches, programmation informatique) au service de la production des comptes annuels et consolidés. C’est cette expérience personnelle et ma passion pour l’informatique que je partage sur ce blog. Mon CV / Réalisations personnelles et projets informatiques / Ma collection / Me contacter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.