Qu’arrive-t-il à vos données en cas de panne de votre appareil mobile (Iphone…) ?

Votre Iphone ou votre PC portable tombe en panne, il ne démarre plus. Vous le confiez alors au SAV du constructeur qui vous propose un échange standard. Vous voilà donc avec une nouvelle machine. Le constructeur reconditionne généralement les appareils défectueux et les remet en service dans le cadre des échanges standard. Mais qu’advient-il de vos données personnelles contenues dans votre ancien appareil ? Normalement, les données sont effacées. Normalement… B.R.

Extrait de l’article “Le SAV d’Orange diffuse à l’insu de son plein gré des données personnelles de ses clients” :

[…]

Un internaute nous relate donc son expérience avec l’un de ces smartphones obtenu en « échange standard » par Orange.

L’internaute en question, désireux de récupérer des fichiers sur son ordinateur qu’il avait effacé par inadvertance, utilise un logiciel de récupération, PhotoRec… Ce logiciel est capable de récupérer une grande variété de fichiers effacés, ce sur de multiples supports : disques durs, micros SD, mémoire flash interne.

Et là c’est le drame, le téléphone, obtenu en échange standard par le SAV d’Orange, un Samsung S, est connecté à l’ordinateur… et voilà que notre PhotoRec se met à récupérer les données du précédent propriétaire du téléphone, soit près de 824 Mo de données : fichiers, contacts, photos, emails, mp3 (…), toute la vie numérique mobile d’un inconnu s’offre à notre internaute. […]

Lire la suite : cliquez ici

Ce cas pose clairement le problème de la maîtrise de ses données sur des appareils de plus en plus nomades… et de plus en plus fragiles. La politique de sécurité telle qu’appliquée sur les serveurs (habilitations, antivirus, sauvegardes, alarmes…) s’avère dans ce cas inopérante. La sécurité des données de l’entreprise repose uniquement sur la compétence et la bonne volotonté d’un tiers dont les règles de fonctionnement ne répondent pas au même degré de rigueur.

Share Button
The following two tabs change content below.
Benoît RIVIERE
Après seize années passées en cabinet d’expertise-comptable et de commissariat aux comptes (où j’ai exercé comme expert-comptable et chef de mission audit), j’ai pris le poste de directeur comptable d’un groupe de distribution automobile en novembre 2014. Au cours de ma carrière, j’ai acquis une expérience significative en audit et en exploitation des systèmes d’information (analyse de données, automatisation des tâches, programmation informatique) au service de la production des comptes annuels et consolidés. C’est cette expérience personnelle et ma passion pour l’informatique que je partage sur ce blog. Mon CV / Réalisations personnelles et projets informatiques / Ma collection / Me contacter

2 commentaires

  1. Bonsoir Claude,
    La question mérite d’être posée. Toutefois, le but de mon post n’est pas de futiger tel ou tel opérateur ou marque mais plutôt d’alerter les utilisateurs et entreprises sur les dangers de confier toutes leurs données à des appareils qui peuvent en fin de compte se retrouver entre les mains d’entreprises tierces qui n’auront pas le même degré de respect de la confidentialité ou de la sécurité. On peut supposer (en tout cas je l’espère) que ce comportement et la réponse de l’opérateur résultent plus d’une négligence isolée que d’une pratique généralisée.
    Benoît

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.