Imprévisibilité des contrôles du commissaire aux comptes

La NEP-240 intitulée « Prise en considération de la possibilité de fraude lors de l’audit des comptes » stipule que le commissaire aux comptes doit mettre en œuvre une dose d’imprévisibilité dans ses contrôles. Il est vrai qu’une certaine routine peut au fil du temps s’instaurer dans l’exercice de sa mission et organiser sa mission autour des mêmes contrôles, effectuer ses sondages sur les mêmes critères… Etant donné la large palette de contrôles offerte par les extractions de données, leur mise en œuvre est un moyen d’assurer l’imprévisibilité des contrôles prévue par la NEP-330 (intitulée “Procédures d’audit mises en oeuvre”).

Share Button
The following two tabs change content below.
Benoît RIVIERE
Après seize années passées en cabinet d’expertise-comptable et de commissariat aux comptes (où j’ai exercé comme expert-comptable et chef de mission audit), j’ai pris le poste de directeur comptable d’un groupe de distribution automobile en novembre 2014. Au cours de ma carrière, j’ai acquis une expérience significative en audit et en exploitation des systèmes d’information (analyse de données, automatisation des tâches, programmation informatique) au service de la production des comptes annuels et consolidés. C’est cette expérience personnelle et ma passion pour l’informatique que je partage sur ce blog. Mon CV / Réalisations personnelles et projets informatiques / Ma collection / Me contacter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.